mercredi 29 février 2012

Final Cut Pro X et photoshop

Pour beaucoup de graphistes, Photoshop est un programme qui permet de retoucher ses photos, de faire du compositing d'image fixe ou tout simplement créer des titres ou logo plus rapidement que dans Final Cut Pro X.

Remarque :
Avec FCPX 10.0.3, on peut importer directement des graphiques PSD et animer les différentes couches.

1. Créer un calque sous Photoshop CS5 :

Tout d'abord pour commencer, on va ouvrir Photoshop et créer un nouveau document (Cmd+N). Choisissez un document de la taille de votre projet, dans mon cas j'ai un projet de 1920x1080 pixels, et mettez 72 Dpi (ce n'est pas la peine de créer un document de 300 dpi car la vidéo n'en nécessite seulement que 72.

Créer un nouveau document de 1920x1080 pour de la HD.

Une fois votre fenêtre de Photoshop ouverte, vous devez créer un titre en choisissant l'outil texte dans la barre des outils...


Cliquer dans votre calque pour faire apparaître un curseur clignotant, taper votre texte et ensuite double cliquer sur la calque du texte dans les couches à droite :

Création d'un calque texte.
Cela a pour effet de sélectionner tout votre texte dans votre calque PSD, et maintenant nous pouvons jouer sur sa taille et choisir sa police :


Mise en page du titre sous Photoshop CS5.
Une fois notre typo choisie on l'enregistre en PSD (pour pouvoir modifier notre texte ultérieurement) et au format Web pour obtenir un PNG qui permet d'obtenir des textes avec une couche alpha très légère et de très bonne qualité (une astuce pour les génériques et image fixe, elles seront de bonne qualité ensuite dans votre montage).

Enregistrer pour le Web, une bonne méthode.

Une fenêtre s'ouvre pour finaliser votre enregistrement au format PNG :

Choisissez bien PNG 24 en haut à droite pour avoir une couche alpha dans votre fichier et pouvoir l'incruster directement dans Final Cut Pro X.

2. Importer un fichier Photoshop dans FCP X :

Comme d'habitude, faites un import avec les commandes Shift+Cmd+I, et poser sur le scénario secondaire à l'aide du raccourci Q
Si pour une raison ou une autre votre texte est noir sur fond noir, on ne le verra pas dans la Bibliothèque, mais ne vous inquiétez pas, il existe. Ensuite, pour le rendre blanc il suffit d'y appliquer l'effet Négatif (qui inverse le noir en blanc et le blanc en noir, enfin vous m'avez compris).


Voilà un moyen simple de créer des habillages complexes sans utiliser Motion 5 ou les lenteurs de FCPX sur les titres.
Alors, bien sûr, l'idée est de vous amener à réaliser cet habillage par la suite:


Ici on a une compositing de plusieurs images avec un synthé créé sous Photoshop. Un compositing est un mélange de sources d'images qui permet d'obtenir des effets assez complexes sans avoir recours à des plugins externes ou des effets complexes, qui prennent souvent énormément de ressource à la machine.

A lire créer un alpha sous Photoshop et le gérer avec le format Proress 444 sous FCPX. 

3. Quelques règles à respecter pour créer des fichiers PSD pour FCPX :

Règles à respecter pour un envoie à FCPX.

Depuis la version de FCPX 10.0.3, on peut animer des fichiers PSD directement dans le logiciel. Mais on doit respecter quelques règles pour une utilisation optimale des 2 logiciels.
  • Créer des fichiers à la taille du projet FCPX final, par exemple 1920x1080 pour des fichiers HD, 720x576 pour des fichiers PAL etc....
  • Si on utilise des couches d'ajustements, il faudra les aplatir avec la couche concernée avant d'enregistrer le fichier. N'oubliez de garder une version finale de votre document Photoshop sans aucune modification pour FCPX (pour une retouche ultérieure).
  • FCPX supporte certains modes de compositing mais pas tous alors vérifiez bien sa compatibilité avant de l'envoyer vers FCPX.
  • FCPX supporte les couches ON/OFF de Photoshop. Si certains fichiers sont non visibles, vous pourrez les rendre visibles en appuyant sur V. 
  • FCPX supporte le profil couleur de votre document, pour vérifier ce profil vous devez vous rendre dans les métadonnées de votre fichier qui se trouve dans l'Onglet Infos des Informations étendues.
En ce qui concerne le mode de couleur :
  • Les graphiques en mode 16 bits seront aplatis lors de l'importation, pour éviter cela veillez à créer des fichier au format 8 bits avant de les importer.
  • Les fichiers au format 32 bits ne seront pas importés (dans ce cas créer des fichier 8 bits).
  • Les graphiques PSD avec des format de couleur CMJN, Lab, Bitmap ou autres formats de couleur ne sont pas pris en charge par FCPX, seul le format RVB est pris en compte. 
La durée par défaut de l'importation des fichiers PSD : 
La valeur par défaut de la durée d'un fichier Photoshop est de 1 minute. Pour changer cette valeur suivez les étapes ci-dessous :
  • Sélectionnez le fichier PSD dans la Bibliotèque d'événement.
  • Ctrl+clic et ouvrez le dans la Timeline
  • Sélectionnez tous les calques du fichier
  • Crtl+D pour entrer une nouvelle durée du fichier.
Changer la durée du fichier PSD dans FCPX.




5 commentaires:

  1. merci Fred ;-)

    Chrys

    RépondreSupprimer
  2. on fait quoi quand y'a plusieurs calques (layer) PS5que l'on souhaite animer sous notre document FCPX ???

    RépondreSupprimer
  3. On doit importer layer par layer pour les animer avec fcpx ou alors travailler dans Motion 5....

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour,
    je suis confronté avec un problème de qualité sur les images fixes importées dans un montage sur FCPX. Les images importées depuis Aperture ont une bonne qualité initiale (probablement même trop bonne...!) mais lors de la lecture, lors du montage ET après exportation du film, la qualité chute. Ce qui m'étonne, c'est que lorsque je "pause" le film, l'image retrouve sa qualité d'origine!! ... et la re-perd en mode "lecture".
    Avez-vous une piste??
    Merci!

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Thierry, il faut travailler ses images en 72 DPI en sortie, et en ce qui me concerne pour être sûr d'avoir une bonne qualité en vidéo je les transforme dans Photoshop avec l'export pour le Web.... ça marche pour moi...lol

    RépondreSupprimer