mercredi 18 janvier 2012

L'étalonnage sous FCP X : les outils



Retrouvez en vente le PDF de formation FCPX de la version mise à jour 10.0.5.

Nous savons tous que l'étalonnage vidéo est l'une des partie les plus importante de la finalisation d'un montage, c'est comme le mixage pour l'audio. Ainsi nous allons voir les différents outils à notre disposition pour affiner la correction couleur.

1. Les outils de couleur correction sous FCP X :

Pour afficher les outils de couleur correction, on doit aller dans :
Fenêtre > Afficher les instruments vidéo (Cmd+è, la touche 7 d'un clavier azerty).


A notre disposition, nous avons 4 outils pour affiner nos réglages :


  • Histogramme
  • Vecteurscope
  • Oscilloscope
  • Parade RVB
2. Histogramme :

Cette représentation est bien connue des photographes, on l'a retrouve sur les appareils photo numériques.

L'histogramme est aussi disponible dans les logiciels de retouche comme Photoshop ou Gimp par exemple. Cette courbe offre une visualisation de l'exposition de votre photo. A gauche se trouvent les tons foncés et à droite les tons clairs (de 0 à 255, 0 correspond au noir pur et 255 au blanc pur). Plus la courbe est haute plus il y a de valeurs dans tel ou tel ton.

Ainsi une image qui est bien contrastée, aura une plage d'exposition bien étalée dans le spectre de l'histogramme entre les valeurs 0 et 100 :

L'histogramme de Final Cut Pro X.
Et une image mal exposée aura ce spectre :

L'histogramme, photo trop claire on est trop sur la droite.
On voit bien dans l'exemple ci-dessus que si on augmente l'exposition des noirs, on obtiendra un spectre qui tirera vers la droite donc vers la valeur des blancs ( valeur 100), ainsi cette image manquera de valeur sombre et donc de contraste. Dans notre cas il faudra abaisser les noirs de l'Exposition pour lui redonner plus de vitalité ou de contraste. 

Ainsi il est important lors de la prise de vue de bien échelonné les valeurs du spectre entre 9 et 100, bien sûr il y aura des cas, comme un paysage avec de la brume où les valeurs iront plus d'un côté ou de l'autre.

2. Le Vecteurscope :

Cet outil nous permettra de visualiser les couleurs de l'image, ci-dessous une représentation d'une mire barre :

Vecteurscope avec une mire de barre en représentation.
Mire berra à 75% PAL.
Les blancs et les noirs seront au centre du vecteurscope et les différentes couleurs seront positionnées dans leur carré respectif.

Dans l'image suivante on peut apercevoir un excès de bleu et de jaune :

Vecteurscope.
 L'idéal pour corriger ce plan et obtenir une image étalonnée correctement serait de baisser  la saturation des couleurs dans Saturation de FCP X.

Correction colorimétrique d'une image en jouant sur la saturation.
Bien sûr tout ceci est subjectif, si vous devez réaliser des séquences pour de la publicité ou du cinéma et que vous ayez besoin de donner une atmosphère bleue à votre image, dans ce cas vous pousserez les bleus pour obtenir l'effet voulue.... par exemple, vous devez réaliser un effet de nuit sur des images qui ont été tournées en journée pour réaliser l'effet "Nuit Américaine".

Dans ce cas, il vous faudra travailler sur le compositing de l'image et l'étalonnage du plan pour obtenir cette effet, en jouant sur les couleurs de l'image et surtout en rajoutant beaucoup de bleu nuit.

Pour illustrer cette exemple vous pouvez regarder ce tuto pour Photoshop et After Effects sur le site Xplorer réalisé par Stéphane Nicolle.

La nuit Américaine, tuto photoshop de Stéphane Nicolle.

3. Oscilloscope :

Cet outil nous permettra de mieux appréhender les niveaux des blancs, des noirs et des tons moyens d'une image. 

Oscilloscope nous permet de vérifier le niveau des blacs et noirs de l'image.
Ici les valeurs à ne pas dépasser sont 0 pour les noirs et 100 pour les blancs sinon on aura des infras noirs donc des noirs sans relief, des noirs sans profondeur car on aura aucun détails dans les zones sombres de l'image. Idem pour des valeurs de blancs qui dépasse le 100 millivolts. Ces blancs seront saturés ou explosés et notre image sera sans relief. Bien sûr pour des effets sur des clips vidéos ou autre on jouera avec ces valeurs explosées, mais en sortie on appliquera un filtre qui jouera le rôle d'un compresseur vidéo pour rester dans les normes de diffusion du signal, c'est à dire 100 mvolts pour les blancs et 0 volts pour les noirs.

Remarque :
Au tournage, il vaut mieux faire des images un peu sous exposées que sur exposées, car en post-prod il est facile de monter les niveaux d'une image sous ex que d'essayer de récupérer une image sur exposée. Une image saturée en luminance le restera toujours....

4. Parade RVB :

Le mode Parade RVB affiche des formes d’ondes représentants les niveaux des couches rouges, vertes et bleues dans un élément.

Les formes d’ondes apparaissent dans un graphique l’une après l’autre, comme à la parade. Ce mode est utile pour visualiser la distribution des composantes de la couleur dans un élément. Les niveaux de chaque couche de couleur sont mesurés proportionnellement entre eux grâce à une échelle de 0 à 100.
Parade RVB.
Ainsi on verra rapidement dans ce mode quelle couleur a un problème :

Parade RVB, ici on a un problème sur les bleus...
Dans notre exemple ci-dessus, on se rends compte qu'il manque du bleu et qu'il y a trop de vert dans l'image, contrairement au premier exemple qui possède des courbes plutôt égales les unes par rapport aux autres.

Pour un étalonnage correct, en général il est important de commencer par régler les valeurs sombres de l'image, car elles sont tendances à influencer toute l'image plus que les composantes de hautes lumières.



Autres pages :
News en Direct :
Retrouvez nous sur Facebook ou Twitter. Des infos en plus sur le monde audiovisuel et surtout des discussions sur les nouveautés.
Et sur la page facebook FCPX Community pour être en contact avec d'autres utilisateurs.


1 commentaire:

  1. Excellent article, merci! Je me mets à la vidéo sur reflex et ce type d'article m'aide beaucoup ;-)

    RépondreSupprimer