vendredi 27 janvier 2012

Slow Motion sous Final Cut Pro X



Retrouvez en vente le PDF de formation FCPX de la version mise à jour 10.0.5.

Final Cut Pro X a repris des options de Motion 4 à son actif (pour être plus performant et efficace dans sa chaine de travail), pour réaliser cet effet tant à la mode qui est le Slow Motion : le Flux Optique

1 Le flux Optique qu'est ce que c'est :

Cette technologie qui a été introduite avec Shake 4 (ancien programme de compositing racheté par Apple) analyse l'image et l'ordinateur va scruter le mouvement de chaque pixels pour en obtenir deux informations : sa direction et sa vitesse. Ainsi il recomposera les images qui manquent lors d'un ralenti ou slow motion pour en recomposer les images qui manquent et ainsi donner à ralenti une quasi perfection (dans certains cas comme des mouvements trop brusques, ça ne marche pas très bien mais améliore quand même le résultat final).


2. Préparer sa vidéo :

Comme le système analyse l'image en profondeur, il faut absolument lui donner des images qui soient parfaites en terme de qualité du signal, d'où la transformation en Proress 422 qui possède un type de codage full frame pour chaque image.  Voir leçon sur les format vidéo.

Si vous n'avez pas convertie vos images en Proress 422 c'est en mode optimiser lors de l'acquisition, vous pouvez toujours le faire en cours de route en cliquant sur votre image puis choisir Transcoder le média > créer un média optimisé.




Remarque : 
Si vos médias ont déjà été transcoder lors de l'import, les choix de réglages seront grisés.

 
3. Le Slow Motion sous FCP X :


Une fois votre rushes posés sur le scénario principal, vous y appliquerez l'effet suspendre qui se trouve dans l'Onglet Resynchronisation en bas à droite de FCPX.
Raccourci SHIFT + H .



Retrouvez l'article sur le nouveau site...


Sur cette page vous trouverez un exemple de l'utilisation du flux optique avec les défauts que peut apporter l'utilisation de celui_ci (effet flou de vague sur l'image dû au manque de netteté entrainée par les gouttes d'eau sur les viseurs des caméras GoPro) : Mirage - The Full Experience (Bullet-Time avec GoPro).

Voici une liste des films avec du slow motion qui grandira au fur et à mesure de mes découvertes :


Autres pages :
News en Direct :
Retrouvez nous sur Facebook ou Twitter. Des infos en plus sur le monde audiovisuel et surtout des discussions sur les nouveautés.

7 commentaires:

  1. je ne comprend pas pourquoi faire suspendre et pas une resynchronisation directe, pouvez vous m'éclairer ?

    RépondreSupprimer
  2. Je pense que c'est plus pour une question de gestion des pixels et des trames....

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour, c'est possible de réaliser le slow motion en média proxy et ensuite l'exporter avec le média original ? (mon processeur est un peu lent). Ou sinon peut on changer un média proxy en Proress 422 ? Merci

    RépondreSupprimer
  4. oui en changeant tes préférences de lecture... au moment de l'export...

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour,

    Comment gérer les 120fps d'une GoPro sur FCPX ? J'ai importer une vidéo, mais FCPX n'a pas vraiment reconnu le format et a reconnu juste du 60 fps. Donc, je ne suis pas sûr que le ralenti utilise toutes les images du média original.

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour, dans tout les cas ton fichier original sera toujours en 120 fps, c'est seulement le projet de FCPX qui est en 60 fps maximum c'est le format NTSC... donc quand tu fera un ralenti, FCPX prendra le frame rate du rush....

    RépondreSupprimer
  7. Tu es sûr ? J'avais lu qu'au moins sur les anciennes versions de FCP, lors de l'import, FCP pouvait "manger" des frames ...

    RépondreSupprimer