vendredi 1 juin 2012

Le tournage : les règles de bases.


Nous avons vu dans un article précédent les quelques règles générales importantes à respecter pour le tournage, le montage et l'étalonnage. Dans cette leçon nous aborderons les aspects d'un tournage, les règles à respecter pour les plans, comment organiser un tournage pour un meilleur montage et les valeurs des plans.

Storyboard conçu par Diane Russell

1. Préparation d'un tournage :

Lorsque vous vous préparez à faire un tournage que ce soit un film de fiction, un court-métrage, un clip vidéo ou bien un mariage, il ne faut jamais partir en se disant "on verra bien sur place", c'est l'échec assuré au montage. 

Plus votre tournage sera préparé et meilleur sera le montage.

Aucun grand réalisateur n'est partie faire un film sans une préparation avec un synopsis, un storyboard, un repérage des lieux, des devis de location, etc....  Alors bien sûr pour certains tournages vous n'aurez pas besoin de faire tout ça mais si vous partez tourner avec un minimum de préparation, votre tournage sera réussit et du coup vous aurez un montage qui vous donnera satisfaction.

Le scénario.

Voici les étapes pour une fiction au cinéma :

  • Le scénario : qui décrit l'histoire et qui est fait pour donner envie à l'éventuel producteur ou investisseur.
  • Le synopsis : qui permet de présenter l'histoire, les personnages, les lieux, il sera une base pour l'étape suivante et de discussion avec les techniciens pour la préparation du tournage (lumières, matériel utilisé etc...).
  • Le Storyboard : cette étape permet au réalisateur de faire un découpage précis du film avec les valeurs des plans, les champs contre champs, les mouvements de caméra, ainsi une fois fini, la scripte pourra découper les scènes pour déterminer les lieux et la durée approximative d'un film. Grâce au storyboard, le directeur photo et le chef opérateur pourront mettre en place les lumières et les moyens à mettre en œuvre pour la caméra. Les décors seront choisis et on demandera des devis pour la fabrication des lieux de tournage, pour les accessoires etc....
  • Le repérage : un élément important de la préparation d'un film qui permettra d'affiner les devis, trouver des lieux de tournage adéquat, voir les problèmes des lieux de tournage etc...
  • Le casting et répétitions : choix du réalisateur des comédiens et répétitions des scènes à jouer avant le tournage pour que les comédiens s’empreignent du rôle. 
  • Le tournage du film : avant le tournage l'assistant réalisateur aura préparé le planning du tournage en collaboration avec le réalisateur et la scripte pour déterminer les lieux, l'horaire des équipes, la cafétéria, etc....
  • Le dérushage : aujourd'hui avec les progrès du cinéma numérique, les assistants monteurs ou monteurs peuvent commencer à visionner les rushes du jour pour voir les problèmes et ainsi retourner une scène s'il y a de graves problèmes, ne pas oublier une scène ou un raccord etc...
  • Ensuite s'enchaine le montage, les trucages, le mixage, la post-synchronisation des dialogue, l'étalonnage et enfin la distribution du film. Des étapes supplémentaires peuvent intervenir comme le doublage des film, le sous-titrage dans d'autres langues etc..
Toutes ces étapes sont nécessaire pour gagner en efficacité au tournage et surtout pour rentrer dans un budget qui aura été déterminé depuis le début avec les producteurs.

Storyboard de Diane Russell pour un film de Michaël Nakache.

Pour un tournage de film industriel ou court métrage on essaiera de respecter les même règles pour donner confiance à ceux qui nous engagent pour tel ou tel travail de réalisation.

Pour les mariages ou film de famille, les synopsis sont souvent pareil, le déroulement d'une journée se passe par des étapes traditionnelles :
  • Préparation de mariés.
  • Déplacement vers l'église ou la mairie.
  • Cérémonie de mariage
  • Apéritif.
  • Repas avec les cadeaux.
  • Et fin des festivités avec un bal.
Donc pour ce type de film, le scénario est connu à l'avance, le plus que vous pourrez apporté en temps que réalisateur sera dans la valeur de vos plans, la qualité des images et du son (à ne pas négliger sur la cérémonie avec le oui des mariés), la qualité du montage avec le rythme, le choix des musiques et pour finir la qualité du DVD final avec ces menus.

2. Les valeurs des plans :

Déterminé lors du synopsis et du storyboard, les valeurs des plans sont les suivantes :
  • Gros plan : cadrage isolant un objet, le visage (ou partie du visage) ou autre partie du corps (main, ...) d'un personnage.
  • Plan américain : cadrage dans lequel le sujet est coupé à mi-cuisses.
  • Plan d'ensemble (plan large) : cadrage présentant le décor dans sa totalité.
  • Plan de demi-ensemble : cadrage présentant une partie du décor et le sujet à l'intérieur de celui-ci.
  • Plan général : cadrage présentant un très vaste décor (essentiellement un paysage).
  • Plan moyen : cadrage dans lequel le sujet apparaît en pied.
  • Plan poitrine (plan serré) : cadrage coupant le sujet à la poitrine.
  • Plan taille (plan rapproché): cadrage où le sujet est coupé à la taille.


Plan Américain (Storyboard de Diane Russell).

Durant la préparation du film, le réalisateur aura déterminé le tournage des plans :
  • Plan fixe : plan tourné sans le moindre mouvement de la caméra.
  • Plan de coupe : plan dont la fonction est de relier deux autres plans dont la mise bout-à-bout causerait une rupture dans la continuité du film.
  • Plan séquence : séquence tournée en un seul plan.
  • Plan traveling : déplacement de la caméra en panoramique, avec une grue etc...

Traveling prévu sur storyboard (Diane Russell).

Liens pour en savoir plus sur les scénarios, storybooard, feuilles de service :
2. Les régles du tournage :

- Règle des 3 tiers : il faut partager l'image en 3 parties égales dans sa verticalité et son horizontalité, les points d'intersection sont les points de force. L'oeil du spectateur est attiré par les 4 points de force. Il faut donc fabriquer son image en utilisant les lignes et points de force.

- Le raccord de valeur de plan : Il faut sauter au moins une valeur de plan entre 2 plans montés : Par exemple, on peut passer d'un Plan rapproché taille à un Gros plan.

- La règle des 30 degrés : il est conseillé, en plus du changement de valeur de plan, de décaler l'axe de la caméra d'au moins 30° par rapport au plan précèdent. Cela évite d'avoir une sensation de "saute d'image" lorsque l'on passe d'un plan à un autre.

- La règle des 180 degrés : Définir un axe imaginaire entre les éléments principaux de la scène (2 personnes qui parlent). Dans tous les plans que comptent la scène, la caméra ne pourra franchir cet axe (sauf dans le cas d'un travelling où le spectateur serait informé de la transgression de l'axe). Voir leçon "Composition de l'image et tournage".

- Les raccords de mouvements : les personnages d'une scène doivent rester à la même place sur l'image. Un sujet en mouvement doit toujours se déplacer dans le même sens sur l'écran.

Remarque:
Il est parfois impossible de respecter les règles précédentes énumérés. Il est alors nécessaire de faire oublier la position initial du spectateur ou leur sens de déplacement, en intercalant un plan neutre appelé plan de raccord ou plan de coupe.

- La profondeur de champ est la zone dans laquelle tout élément de l’image est net, du point le plus rapproché au plan le plus éloigné. Cette profondeur ou tout est net, dépend de différents paramètres :
  • La taille du capteur de l’image (plus le capteur est petit et plus la profondeur de champ est grande).
  • L’ouverture du diaphragme (plus le diaphragme est fermé, plus la profondeur de champ est grande).
  • La longueur focale utilisée (plus l’on zoome dans l’image, et moins la profondeur de champ est grande).
- Le son : pour réussir un mixage, il est important d'enregistrer du son seul (ambiance) de chaque scène de votre film ou votre documentaire. Ceci pour plusieurs raisons, pour unifier les plans entre eux, couper des mots ou phrase, recouvrir un blanc sonore etc....

Quelques liens utiles :

Le guide du tournage de Jean-Charles Fouché.
Les règles d'une interview réussie.
Quelques règles pour tourner sur Paris.
Forum sur le tournage et conseil de prise de vues de Magazinevideo.com
Tournages et lieux publics quelques exemples de la législation française.
Penser au montage les règles à ne pas oublier.
Autorisation de tournage de l'Inserm.
Les lieux de tournage présente ce qu'il faut penser sur un tournage extérieur.
Site de Film France Commission Nationale.
L’autorisation de tournage : rôle des bureaux d’accueil des tournages avec l'adresse des bureaux de tournage sur Paris.
L'agence du court métrage.



Autres pages :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire