vendredi 15 juin 2012

Première approche de Première Pro CS6.


Mardi 12 juin 2012, dans les locaux d'Adobe a eu lieu la présentation de Première Pro CS6, pendant une journée Sébastien Gaillard nous a montré l'environnement et le fonctionnement du logiciel de montage d'Adobe.
Je tenais à les remercier pour leur accueil et cette approche professionnelle pour des utilisateurs lambdas.

Pour ceux qui n'ont pas les moyens de s'acheter la suite, il est désormais possible de louer les logiciels au mois, 2 formules sont proposées :
  • 50 euros par mois pour la suite Master sur un engagement d'un an.
  • 70 euros par mois sans engagement.
Il nous a été spécifié que cette formule était la plus adaptée aux particuliers ou PME.

Ouverture de Première Pro CS6

Bilan de la découverte : 

Bilan de la journée, agréablement surpris par cette version CS6 qui se rapproche des habitudes des monteurs (utilisateur d'Avid ou FCP 7) avec des fonctionnalités tous à fait intéressantes (parfaite interaction entre Première Pro et After Effects, idem pour Photoshop etc..). Une interface entièrement remanié et épurée, la gestion de tous les formats du marché à ce jour avec ARRI Alexa, Canon Cinema EOS C300, RED EPIC® et RED Scarlet-X. La prise en charge native permet de procéder immédiatement au montage, sans transcodage ni conversion (qui dépend quand même de la puissance de votre machine).

L'implémentation du logiciel Prélude pour les log and transfert des médias. L'ajout d'effets qui proviennent directement d'After Effects, la gestion des problèmes des DSLR : le Rolling Shutter et de la stabilisation des images en temps réel.

Paramètres de sa séquence : choix des Settings.

Une Timeline simplifiée :

 

Une Timeline lisible avec un fonctionnement à l'Avid pour les affectation des pistes cibles, gestion des couleurs des différents clips, une gestion des rushes grâce aux mots clés et des métadonnées des caméras (que l'on peut choisir et même en créer des nouveaux suivant nos besoins etc...), une visualisation des médias sur les disques avant l'importation avec affichage en permanence lors du survol des indications du nom du clip, son format etc...

Timeline Première Pro CS6.

On retrouve les 2 fenêtres de montage Source et Record (nommées "Panneaux" sous Adobe), la gestion des médias, la timeline, la modulation du son. l'espace de travail est entièrement configurable par l'utilisateur. Il vous suffit de déplacer les Onglets dans les différentes fenêtres du logiciel comme sous After Effects.

Un simple appuie sur la touche "ù" ou ` (apostrophe pour certaines machines) et vous mettez la fenêtre encadrée en jaune donc sélectionnée en mode plein écran, pour revenir ré-appuyez sur cette touche.

Mode plein écran avec la touche ù (pour certains apostrophe)

Explorateur de médias :

La fonction "Survol" existe ici aussi, dans "l'Explorateur de médias" vous pouvez survoler vos médias et en double cliquant vous les envoyez dans le Panneau Source du logiciel. Ensuite le montage classique I et O pour les points d'entrés, "." (point pour le montage sur la Timeline en mode écraser etc...).

En ce qui concerne le montage et les poses d'effet c'est intuitif, vous pouvez affecter vos raccourcis facilement sur le clavier pour l'adapter à vos habitudes. Le "Match Frame" fonctionne avec un simple double clic sur un clip.
Le mode Trin fonctionne comme sous Avid avec la flèche rouge, les traits jaunes etc...
Pour les modes Trim avec Ctrl+T vous pouvez passer d'un mode à l'autre.

Test sur des effets : 

Pour les effets, après plusieurs essaies j'ai réussit à bloquer le logiciel, ma configuration un MacBook Pro  2,66 Ghz Intel Core i7, 8 Go 1067 Mhz DDR3 et NVIDIA GeForce GT 330M 512 Mb. Dans cette configuration, j'ai pu poser une piste texte, un background avec un flou gaussien à fond, un image réduite avec bordure flou et lire l'ensemble sans soucis en mode 1/2 de résolution. Mais dès que je pose un effet de Dust & Scratches la lecture et le rendu sont interminables.

Montage sous Première Pro CS6.

Adobe Dynamic Link :

Grâce à la fonction Dynamic Link les échanges entre les programmes de la suite sont facilitées et tous changement dans le programme d'origine sont reportés dans Première Pro CS6.

Importation d'un PSD dans Première Pro CS6

Ayant créé un calque PSD sous Photoshop CS6, on l'importe dans Première Pro avec plusieurs choix possible, soit on aplati tous les calques soit on importe une séquence avec tous les calques. Il suffira de poser la séquence sur la Timeline pour obtenir un aplat des calques comme un clip. La fonction Dynamic Link garde la liaison avec Photoshop, par la suite il suffit de faire les changements dans Photoshop puis l'enregistrer de nouveau pour retrouver les modifications directement dans notre séquence.

Intégration avec Adobe After Effects :

Cette intégration est très puissante, vous sélectionnez tous les clips dans la Timeline, puis clic droit pour "Remplacer par une composition After Effects", automatiquement After Effects va s'ouvrir en vous proposant de donner un nom à la nouvelle composition.

Dynamic Link avec After Effects.

On retrouve tous nos effets, image de background floutée, réduction d'image avec ombre portée, effet de sphère sur un plan... tout ce qui était en lecture fluide sur une résolution de 1/2 ne l'est plus lorsque l'on tente de relire l'ensemble sur la Timeline via After Effects (dans ma configuration du MacBook Pro, une machine qui a déjà 2 ans).

Conclusion :

Il reste à tester pour ma part, le multi-caméras,la gestion des marqueurs pour la fabrication des DVD avec le logiciel de la suite Encore, la fonction de collecter tous les rushes comme le gestionnaire de données de FCP7, l'étalonnage sous Speedgrade, les exportations de média, la gestion des XML, les exports pour Avid en son etc...

Sinon un logiciel qui est à la hauteur de ce qui ce fait maintenant, les monteurs habitués aux systèmes AVID ou Final Cut pro 7 ne seront pas perdus et s'y retrouverons rapidement avec quelques heures d'apprentissages et ils apprécierons certainement les échanges entre AE, Photoshop, Encore pour les DVD sans oublier le son avec Audition. Surtout qu'ici les sauvegarde sont automatisées, la gestion des écrans externes se fait sans soucis, la gestion des cartes d'acquisition sont reconnues et tous les échanges avec des logiciels comme Avid, Prootools, Da Vinci Resolve, Final Cut Pro 7 sont permis que ce soit avec les XML, OMF, AAF, EDL ou autres.



Reel Demo de Foundry effets Nuke et Mari superbe.
Intro sous After effects avec Trapcode form.
Twixtor sous FCPX et After Effects
Une publicité magnifique sous After Effect.
ClipExporter : de FCPX vers After Effects.

News en Direct :
Retrouvez nous sur Facebook ou Twitter. Des infos en plus sur le monde audiovisuel et surtout des discussions sur les nouveautés.
N'oubliez pas de nous retrouver sur FCPX Community (facebook)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire